Lancer la recherche
 Vendredi 27 Mars 2015 - St Habib
Accueil du site > La Nièvre > Curiosités nivernaises > Traditions et Savoir-faire

Les Flotteurs de Bois

L’Epopée des Flotteurs de bois est une période qui a marqué l’histoire du Département de la Nièvre. Ainsi, pendant près de 400 ans, cette activité a occupé 500 flotteurs originaires du Morvan et des Vaux d’Yonne. Elle a eu des répercussions énormes sur les esprits et nous a laissé un riche héritage.

Musée de Clamecy - Salle du flottage du bois - Sources : musée de Clamecy ■ Rappel historique :
Au XVIème siècle, Paris, capitale de la France, voit son développement compromis, depuis que les forêts avoisinantes ne permettent plus de l’approvisionner en bois de chauffe et de four (pour la cuisson du pain par exemple).
Le Morvan, de par sa relative proximité et sa richesse en bois (hêtres et chênes), semble alors être la porte idéale de sortie de crise. Mais les difficultés d’accès constituent néanmoins des obstacles importants.

C’est en 1547 que la solution du flottage de bois est avancée et que Charles Leconte, maître d’œuvre de la charpente de l’Hôtel de Ville de Paris et nivernais d’origine, va construire les premiers trains de bois capables de fournir Paris depuis le Morvan.

Au départ, ces trains partiront des limites du Morvan au plus près de Paris, mais peu à peu, grâce à d’importants aménagements, et notamment grâce à la construction de retenues d’eau, c’est tout le territoire morvandiau qui sera concerné par cette activité. C’est dire si l’impact en sera conséquent !

■ Le flottage de bois, comment ça marche ?
  L’année civile est bien découpée et à chaque saison correspond une tâche précise à accomplir :

  1. L’hiver est la période de la coupe par les bûcherons et de la "foire aux bois" lors de laquelle les commerçants locaux, qui servent d’intermédiaires, achètent la marchandise pour la revendre plus tard aux marchands parisiens. Une fois les transactions réalisées, on martelle les bûches afin de les différencier selon les acheteurs.
  2. Entre mi-novembre et mi-juillet : période du transport des bois. Tout d’abord, les bûches voyagent jusqu’au cours supérieur de l’Yonne, grâce à un système de retenues aménagées sur les ruisseaux pour augmenter leur débit, où elles sont ensuite bloquées dans un des 22 ports de jetage construits à cet effet. On parle ici de " petit flot" .
    Ce n’est seulement qu’à partir du printemps et de la fonte des neiges qui remplit les cours d’eau que le "grand flot" est possible jusqu’à Clamecy.
  3. A la mi-juillet : arrivée des bois dans les ports sur les rives de l’Yonne. Toute la population de Clamecy et de ses alentours s’active pour sortir le bois de l’eau (c’est le tirage), le trier selon les marques inscrites (on parle de " tricage ") et l’empiler.
    Il ’en suit un événement festif unique dans l’année : les fameux tournois de joutes qui voient s’affronter deux équipes de chacune des deux rives. Né au début du XIXème siècle à l’apogée de l’activité, cet événement a pour vocation de célébrer la fin de la saison, mais sert aussi à désigner le "Roi Sec" (le vainqueur), c’est à dire le porte parole de tous les flotteurs lors d’émeutes et de grèves (grèves nombreuses tant les conditions de travail à l’époque sont difficiles).
  4. A la fin de l’été arrive la période de la construction des trains de bois. Il s’agit d’immenses radeaux de 75 mètres de long et qui peuvent contenir 200 stères de bois.

■ Aujourd’hui, quel héritage de cette épopée ?
Cet héritage est bien présent dans les esprits et cette histoire fait partie intégrante de notre patrimoine.
    Joutes à Clamecy - Sources : Stéphane Jean-Baptiste
  • Le Canal du Nivernais, ainsi que le Lac des Settons, font partie de l’héritage de cette épopée des flotteurs de bois puisqu’ils furent construits à cette fin. Ils représentent maintenant une aubaine et un atout majeur pour l’attractivité touristique de notre département.
  • Le Lac des Settons, fut en effet construit à l’origine pour former une réserve d’eau afin d’emporter d’un seul flot les bois, de la Cure jusqu’à Vermenton (Yonne). Même si, pour des problèmes de construction et de délais, il ne fut jamais utilisé à cet effet, il n’en reste pas moins qu’il constitue un bel héritage patrimonial de cette époque.
  • La Route des Flotteurs : itinéraire fait de sentiers de randonnée et qui permet de partir à la découverte de cette riche histoire.
  • Les Tournois de Joutes : cette tradition est perpétuée à Clamecy où, chaque année au 14 juillet, on rend hommage à ces flotteurs dans la fête et la bonne humeur, pour le plus grand plaisir des Clamecycois, des habitants des alentours et des touristes présents.

■ Plus d’infos :
- Découvrez le Musée de Clamecy
- Voir la rubrique "Ecomusée du Flottage"

mise à jour le jeudi 30 juillet 2009
Version imprimable de cet article Version imprimable


  •   
  • Instagram

Plan du site | Mentions légales
Conseil Général de la Nièvre Rue de la Préfecture 58039 Nevers cedex - Tel. 03.86.60.67.00 Fax. 03.86.60.68.68